NOS DOMAINES

Sésame

Les axes majeurs de l’appui du PDA au développement de la filière sésame peuvent se résumer en quelques 07 domaines majeurs :

  • le PDA a appuyé fortement l’élaboration de la stratégie nationale sésame (Lien stratégie) et son plan d’action, en relation avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Cet exercice a permis de doter la filière sésame d’un important document, cadre de référence pour les interventions des acteurs directs et des autres intervenants (projets, programmes, ONG…). La stratégie nationale permet ainsi de parvenir à une synergie des interventions dans la filière, puisque tout un chacun peut puiser dans ce document les pistes d’actions qui permettront le développement harmonieux et durable de la filière sésame, sur la période 2009-2015. Cette synergie se poursuit à travers l’appui que le PDA apporte aux autres PTF (FAO, JICA, OMC…), dans la formulation de projets de développement de la filière sésame au Burkina Faso ;
  • le PDA a appuyé l’élaboration d’outils pédagogiques, permettant à la fois de renforcer les capacités techniques des acteurs directs et de professionnaliser la filière. A ce titre on peut citer la production et la diffusion de 1000 manuels de production du sésame (en 2008) de 1000 manuels de collecte du sésame (en 2009) de 1000 exemplaires de la boîte à image sésame (2010), d’un film pédagogique sur l’itinéraire technique de production du sésame (2011).  Ces documents sont devenus des outils privilégiés pour l’information/formation des producteurs et des équipes d’encadrement des producteurs de sésame. Le PDA a ainsi  renforcé directement les capacités des techniciens des organisations paysannes (OP) et des Directions provinciales d’agriculture et d’hydraulique (DPAH) concernées,  en les formant à l’utilisation des outils pédagogiques sur le sésame ;
  • le PDA a appuyé l’amélioration de l’accès par les producteurs, à la semence de bonne qualité. Cette initiative qui a débutée depuis 2008 se poursuit et a connu plusieurs phases à savoir (i) l’appui à l’INERA (Institut de l'environnement et de recherches agricoles) de pour la production de semence de base S42, et sa mise à la disposition des producteurs semenciers au prix exceptionnel de 750F CFA/Kg, (ii) l’appui à des OP pour la production irriguée de la semence certifiée en saison sèche, (iii) la formation de nouveaux producteurs semenciers de sésame dans les OP, (iiii) la mise à disposition de semence certifiée aux producteurs, à travers le projet pilote sésame de la Direction de la production Végétale (DGPV) ;
  • le PDA a appuyé, et continue d’appuyer,  le processus de structuration des acteurs directs de la filière sésame. Dans l’esprit ValueLinks, un groupe noyau sésame a été mis en place et constitue l’interface pour les actions du PDA en faveur des acteurs directs. Ce regroupement informel est composé à la fois des producteurs, des collecteurs, des exportateurs, et des transformateurs. Ce regroupement informel dispose d’un bureau qui conduit les activités avec le PDA. En l’absence d’une interprofession formelle (la loi est toujours en attente) le groupe noyau sésame travaille à la structuration des acteurs directs en faitières nationales par maillons. A ce jour, le processus de création de l’union nationale des producteurs de sésame est très avancé, avec la possibilité qu’elle soit créée dans le premier semestre de l’année 2012. Il en est de même pour la faitière nationale des exportateurs de sésame. Ce processus de structuration est fortement appuyé par le PDA qui entant bâtir la durabilité de ses interventions dans la filière sur un groupe organisé et formel des acteurs directs de la filière sésame ;
  • le PDA a appuyé le groupe noyau sésame dans ces négociations avec l’administration fiscale, quand plusieurs exportateurs avaient faits l’objet de redressements fiscaux du fait d’une mauvaise appréciation (par les services des impôts) de la constitution de la marge bénéficiaire des exportateurs burkinabés de sésame. Cette négociation a permis de parvenir à une meilleure appréciation de la marge bénéficiaire des exportateurs burkinabés, qui avaient à tord été considérés comme des bénéficiaires directs des cours indicatifs du sésame sur le marché international. La réalité est que les exportateurs burkinabés sont des intermédiaires qui revendent à d’autres intermédiaires sur le marché mondial ;
  • le PDA a développé 02 Partenariats Publics Privés (PPP) sur le sésame avec des multinationales. OLAM et Maxigrana ont étés directement appuyés dans leurs investissement dans la production, collecte, nettoyage et exportation du sésame du Burkina. L’appui du PDA a concerné essentiellement les producteurs de sésame partenaires de ces multinationales, et à permis de toucher durablement plus de 8000 producteurs à l’Est, au Sud-Ouest, au Centre-Ouest et à la Boucle du Mouhoun ;

Cliquez ici pour ouvrir la fiche descriptive sur le PPP avec Maxigrana

  • le PDA appuie la transformation du sésame à travers l’amélioration de la qualité sanitaire des produits (huile de sésame, biscuits de sésame) et leur diversification (pâte de sésame). Un appui est en cours auprès de la principale unité de production d’huile de sésame (ASY), pour développer une production industrielle d’huile de sésame conventionnelle à côté de la production actuelle d’huile de sésame bio-équitable pour l’exportation.
  • Dernières actualités